Marsannay en difficulté dans sa salle

Pourtant, le CLM n’a pas à rougir de sa prestation, face à une équipe de Vénissieux proposant une grosse densité physique. Les hommes de Mohamed Kiour n’ont rien lâché jusqu’aux 5 dernières minutes. Malheureusement, les pataras ne sont pas récompensés de leurs efforts et s’inclinent une nouvelle fois à domicile sur le score de 29 à 32.

Les cinq premières minutes de ce match se déroulent sur un faux rythme, les deux équipes fournissent un jeu calme mais nous offrent de belles actions. Le double arrêt du portier de Marsannay Geoffrey Breuil offre à Marsannay la possibilité d’ouvrir le score. MBithe se met en valeur du coté de Vénissieux. Triple buteur en moins de cinq minutes, il permet à Vénissieux de mener au score (3-2 6’) et va obliger le CLM à quelques réglages défensifs. Dans un rythme plus poussé et sans s’emballer le CLM revient à 9-7 grâce à un but de son pivot Alexandre Germain (18’). Le rythme est resté lent tout au long de la première mi-temps et les deux équipes rentrent au vestiaire avec un score de 18-17 pour les Vénissians.

En début de deuxième mi-temps, Marsannay défend bien et récupère beaucoup de ballons. Cela va même permettre aux bleus de recoller à 20-20. Les actions patarates se concluent joliment avec une relation au  pivot au milieu de la défense lyonnaise, une action individuelle de Thomas Relot ou encore un but tout en hauteur de Benjamin Dornois. Si Marsannay travaille bien devant le but mais ne marquent pas, les adversaires du jour eux trouvent la faille. (26-28 47’). Mohamed Kiour n’est pas content du relâchement des joueurs et dégaine un temps mort. La réaction est immédiate et les bleus marquent coup sur coup et leurs adversaires se voient pénalisés avec des exclusions. L’entraineur de Venissieux « Olivier Odisio » pose lui aussi son temps mort. A l’issue de ce temps mort, une erreur comptable entraine une nouvelle exclusion. Cette situation ne profitera pas au CLM qui ne marque pas et encaisse un but à 6 contre 4(28-30,55’). Les 5 dernières minutes sont serrées. Seulement Marsannay ne marque plus et rend ses deux derniers ballons à  l’adversaire. La victoire s’échappe et le score final est de 29-32 pour Venissieux.

 

A.S, apprenti journaliste au CLM

 

 

 


Hit Counter provided by brochure holders