Seniors2 contre Fontaine les Dijon

Samedi soir, c’était une grande soirée de handball qui s’annonçait dans le chaudron patata !!

Un lever de rideau de haut vol était proposé aux spectateurs.

 

La réserve s’est frottée à une équipe qui a l’habitude d’être parmi les leaders bourguignons du championnat.

La match débute par un round d’observation où les locaux semblent prendre la dimension de l’équipe adverse. S’en suit un long chassé-croisé qui, au final, laisse le gain de la première mi-temps aux visiteurs, 13-15. Un premier acte bien terne pour les bleus qui n’ont jamais su mettre leur jeu en place, et pour cause : le coach patatas a effectué un double changement attaque-défense qui ne s’est pas avéré payant.

 

“C’est dans les moments de doute que l’on reconnait les grandes équipes … ”

 

A la reprise du jeu, le visage des locaux change. Le jeu s’accélère et le CLM inflige un 6-0 aux visiteurs clairement pris à froid dans ce début de 2ème période. Erwann Boivin ferme la maison durant ces 7 premières minutes. Le réveil des bleus a bien eu lieu et les locaux prennent l’avantage 19-16 (37ème minute). C’est bien évidemment sans compter sur un sursaut d’orgueil de Fontaine grâce à son arrière droit, Romuald Bareille, qui va revenir doucement mais surement dans la partie : 22-22 à la 45ème minute. La partie peut alors basculer d’un coté comme de l’autre et aucune des 2 formations n’a l’intention d’abdiquer !!!

 

Un dernier coup de butoir des pataras va définitivement clore les débats. L’exclusion pour 2 minutes de Romuald Bareille (Fontaine) enterre tous les espoirs des visiteurs. Ils encaisseront 3 buts durant cette période d’infériorité 31-26 à la 57ème minute. Le match est plié.

 

“On savait qu’on pouvait faire une perf’, en battant chez nous l’une des équipes référantes de ce championnat ! Cela a été compliqué mais les joueurs n’ont rien lâchés. Encore une fois, on prouve que l’on a du répondant !! Les gars ont su se mobiliser pendant toute la partie, ils sont restés concentrés sur l’objectif… même si je leur ai complexifié la tache en première mi-temps.

Quand les joueurs ne sont pas bons, je le dis… là, c’est plutôt moi qui ne l’ai pas été durant la première période en m’entêtant à faire ces changements défensifs!!

 

Voila 15 jours de vacances où le groupe va pouvoir soufflé et travailler …. Ils l’ont bien mérité! ”  commente Alexandre NIQUET.


Hit Counter provided by brochure holders