Championnat interdépartemental < 18 ans à AUTUN: Des jeunes non soutenus, des dirigeants amers…

C’est presque dans l’indifférence générale que nos jeunes handballeurs ont participé aux finalités du championnat interdépartemental < 18 ans à AUTUN ce samedi passé.

Confrontés à leurs homologues d’AVALLON, nos jeunes se jettent dans la bataille avec la fougue et l’insouciance de leur âge. Une victoire logique sur le score de 31 à 24 conclut ce match, qui les emmène en finale contre un adversaire qui les avait battus deux fois cette saison en championnat régulier. Le problème, c’est que l’autre demi-finale de l’entente CREUSOT-MONTCHANIN-TORCY s’est soldée par une victoire des joueurs du bassin minier par … forfait puisque l’équipe de VILLENEUVE S/YONNE ne s’est pas déplacée. C’est donc dans des conditions très favorables que cette équipe a pu jouer sa finale en toute tranquillité.

Bien entendu, le miracle n’a pas eu lieu, et le CLMHB s’incline en toute logique sur le score de 32 à 16.

Mais laissons la parole à ERIC, le manager, qui s’est déplacé, seul, en minibus (loué par le club) :

 ” Nous finissons 2ème derrière Torcy, mais ce qui est logique compte tenu du fait que nous ne partons qu’à huit joueurs, certains parents s’étant proposé pour emmener des joueurs et qui  préviennent au dernier moment qu’ils ne peuvent pas venir pour des raisons diverses et variées, ce qui fait que des joueurs sont restés à Marsannay alors qu’ils voulaient venir et d’autres joueurs qui ne viennent pas au rendez vous fixé par le coach alors que le vendredi soir à l’entrainement ils disent oui. Sans aucun parent pour encourager les joueurs et surtout sans joueur sur le banc (- 4 joueurs) pour faire des changements et permettre à chacun de pouvoir respirer un peu, nous avons fait deux matchs de cinquante minutes l’un derrière l’autre avec trente minutes de pause. Dans ces conditions, il est difficile de rester lucide sur le terrain surtout quand l’équipe adverse arrive gonflée à bloc avec douze joueurs et des parents pour les encourager dans les gradins. 

Je souhaite faire prendre conscience aux parents qu’il y a des rendez IMPORTANTS dans la carrière d’un joueur (même amateur), que le CLMHB n’est pas une garderie (je pèse mes mots) et quand on dit que l’on vient, on respecte sa propre parole sans faire espérer et attendre ceux qui ont le mérite de se déplacer”.

Mais félicitons quand même leur performance avec un groupe plus que réduit. Le CLMHB peut être fier d’eux.


Hit Counter provided by brochure holders